"LE MANOIR PORCELAINE"

Exploration urbaine dans un manoir decay en Bourgogne-Franche-Comté...

  • Temps de visite : 1h00


  • Danger : 2/5


  • Présence de mobilier : 5/5


  • Dégradations : 2/5


  • Surveillance : 4/5


( Ces notes sont relatives à notre appréciation )

Récit d'une journée d'exploration :

Les ronces nous griffent et nous donnent du fil à retordre mais le voilà enfin, le Manoir Porcelaine !

Trouver l'entrée est rapide car nous suivons les conseils d'une amie urbexeuse . Nous passons par une porte laissée ouverte et l'odeur familière des maisons abandonnées m'envahit, quel plaisir ! La maison est très sombre. Je n'ai pas pris le bon appareil photo. Nous sortons nos lampes torches.


Que l'urbex commence !

 

Cette maison regorge de pièces... Nous commençons l'exploration par le salon, en fouinant dans le grand vaisselier. Je commence à comprendre le nom donné à ce manoir : Porcelaine.

Je rigole à la vue de la télé cathodique !

La table est mise

Dans la pièce suivante, la table est mise ! Une jolie petite mise en scène certainement créée par d'autres urbexeurs !

En fouinant dans les placards, nous trouvons des produits d'une autre époque comme ce pot de moutarde en grès datant des années 1970 ( mes grands parents avaient le même ! )

Au contraire de la salle à manger, la cuisine est un vrai capharnaüm...

Je constate à l’évier rempli de bouteilles de vin vides que les anciens habitants de cette maison devaient être épicuriens ... et chauvins ! 

En continuant notre visite du rez-de-chaussée, nous découvrons une salle de bain entièrement rose et dorée : le comble de la décoration kitch !

Pour le reste, je ne saurais vous le décrire ! Cette maison est un vrai labyrinthe !

Plusieurs escaliers dans la maison donnent sur le second... Plouf plouf cela sera toi au bout de trois ... un, deux, trois... Notre escalier choisi, nous montons à l'étage !

Le deuxième étage

 

Arrivés au second, le labyrinthe se poursuit... Beaucoup de pièces immenses avec de superbes cheminées  !

Nous passons à travers les portes et arrivons même à revenir sur nos pas sans le vouloir...

Je me retourne et me rends compte que Guillaume ne m'a pas suivi. Je rebrousse chemin et essaie de le retrouver.

Je tombe au pied d'un escalier en bois que je n'avais pas encore croisé. Visiblement, il monte dans les combles.

" Je vais aller voir ! Après tout Guillaume va bien finir par me retrouver. "

Je scrute la porte du grenier et me dirige délicatement dans sa direction. Je me stoppe car la poignée bouge... je recule sans un bruit... D'autres urbexeurs ?

Des propriétaires ?

La porte s'ouvre, je coupe mon souffle quand Guillaume apparaît ! Il a apparemment trouvé un autre chemin !

Ambiance film d'horreur !

 

En nous dirigeant vers la sortie, nous passons par les sous-sol. Ambiance film d'horreur garantie ! Des scies, des tronçonneuses, des pinces et la lumière inexistante...

Parfait combo pour l'imagination !

Je ne vous en dis pas plus pour garder le suspens ! 

 

Retour au jardin, puis à notre voiture, puis à Dijon, puis chez nous, puis ... Ok je m’arrête ici !

 

Notre avis :

 

Manoir intéressant et en bon état ! Peu de mobiliers à l'étage mais des décors colorés. Une visite dans le plus grand respect est obligatoire pour ne pas abîmer ce qui fait de cette bâtisse une exception : La porcelaine !

 

Raptorement vôtre !!

Guillaume & Léa 

 

Suivez nous sur Instagram : 
@urbexraptor